LES VITAMINE D3 K2


Lorsqu'on parle des vitamines, on a tendance à penser aux vitamines B ou C, mais rarement à la vitamine D. Cette vitamine et notamment la vitamine D3, sa forme biodisponible, est extrêmement importante pour rester en bonne santé.

En effet, parmi toutes ces vitamines, la vitamine D3 est un incontournable avec de multiples fonctions dans l'organisme. Elle est surtout connue pour son rôle dans le métabolisme du calcium, du phosphore et des os. Mais pas que ! Aujourd’hui, elle est également reconnue comme étant une hormone très importante dans l’organisme.

Mais la vitamine K et sa forme biodisponible la vitamine K2 mérite aussi de mieux comprendre son rôle sur l'organisme .

Dans cet article, nous allons aborder les bienfaits des vitamines D3 et K2 et leurs rôles.


QUEL EST LE RÔLE DE LA VITAMINE D3 + K2 SUR L’ORGANISME ?

Lorsque la vitamine D3 et la vitamine K2 s'associent, elles agissent de concert pour protéger l'ossature et aider l'organisme à maintenir une musculature saine. En effet, elles ont pour rôle de favoriser l'absorption intestinale du calcium afin de garantir sa fixation sur les os.

Selon l'European Food Safety Authority (EFSA), ces 2 vitamines aident à la conservation d'une ossature solide et au maintien d'une dentition normale. Elles participent également au bon fonctionnement musculaire.


La vitamine K2 permet le maintien d'une bonne ossature

La vitamine K2 se présente sous différentes formes, dont la MK-7. Avoir un taux élevé de vitamine K2 signifie avoir une bonne masse osseuse, une meilleure densité osseuse ainsi qu'une teneur en minéraux améliorée, car la vitamine K2 active l'ostéocalcine, une protéine spécifique.

C'est l'alliée par excellence du calcium pour bénéficier d'un meilleur tissu osseux. En effet, si vous possédez une ossature solide pendant l'enfance, les risques de fractures seront réduits quand vous serez adulte.

Cela sera possible grâce à l'augmentation du collagène produit par la vitamine K2 qui constitue la matrice osseuse et qui renforce les os.

La vitamine K2 améliore ainsi la solidité des os en renforçant leur densité. Grâce à son activation, des protéines spécifiques telles que l'ostéocalcine permettent d'optimiser la liaison de la structure osseuse par le calcium.


La vitamine K2 protège le système vasculaire

La vitamine K2 vient également en aide à la coagulation sanguine. Elle procure une plus longue demi-vie plasmatique, ce qui permet au corps humain de bénéficier d'un approvisionnement plus régulier en calcium chaque jour.

Le calcium est certes indispensable pour les cellules de l'organisme et il est notamment très important pour la bonne santé de la paroi des artères, notamment les muscles lisses, mais la prise excessive de calcium sans vitamine K2 peut entraîner la calcification des artères, ce qui s'avère très dangereux pour la santé.

Cela entraîne notamment la fragilité et la rigidité des artères, qui causent ensuite une gêne dans la circulation du sang et augmentent le risque d'accident cardiovasculaire.

Selon les études faites sur des groupes variés de la population, un taux élevé de calcification dans les artères chez les jeunes affecte leur organisme et provoque un vieillissement biologique prématuré.

En revanche, l'absence ou la réduction de cette calcification chez les personnes âgées, allongent leur espérance de vie d'une durée allant jusqu'à 10 ans.


La vitamine K2 améliore la santé dentaire

La vitamine K2 joue un rôle important non seulement sur le métabolisme des os, mais également sur la santé dentaire. Le mécanisme déclenché par l'ostéocalcine stimule le développement de la dentine ou des tissus calcifiés des dents.

Grâce à l'association des vitamines D et K, cette dernière contribue à la réduction des inflammations et des maladies de la gencive. Pour ce faire, elle diminue la production de marqueurs, des cellules immunitaires de l'inflammation, mais surtout elle réduit la présence des cellules fibroblastiques.

C'est de cette manière que la vitamine K2 aide à prévenir les inflammations des gencives. Elle réduit les fibroblastes en fabriquant du tissu cicatriciel.

Il est à noter que l'action des fibroblastes sur les gingivites a des effets néfastes et peut provoquer la calcification du nerf parodontal. Les FG ou fibroblastes gingivaux constituent la majorité des cellules structurelles dans les tissus parodontaux.

Les fibroblastes peuvent agir comme des cellules protectrices « auxiliaires » qui augmentent les réponses aux lipopolysaccharides. Ces derniers se situent dans les couches extérieures des micro-organismes pathogènes et favorisent les inflammations et la destruction des tissus.


La vitamine D3, alliée du système immunitaire

Ces 15 dernières années, la recherche a découvert des fonctions essentielles à la vitamine D3. Elle active des récepteurs cellulaires spécifiques que l’on retrouve un peu partout dans l’organisme : le cerveau, le cœur et le système cardio vasculaire, la peau, les organes sexuels, les seins, les os, l’intestin, les muscles.

Le rôle majeur de la vitamine D3 concerne la régulation et le maintien d’un système immunitaire résilient et efficient. En effet, notre système immunitaire dispose de 2 lignes de défenses :

check l’immunité innée, check l’immunité adaptative.

La réponse innée est activée immédiatement ou dans les heures suivant la détection de l'antigène. Les antigènes sont des protéines à la surface des bactéries, des champignons et des virus que le corps ne reconnaît pas comme les siens et qu’il va donc chercher à éliminer.

Lorsque le système immunitaire inné est activé, les cellules activent certains gènes pour devenir plus efficaces pour tuer les agents pathogènes. La vitamine D3 se lie à ces cellules et améliore cette transformation, aidant le système immunitaire inné à tuer les virus et autres bactéries.

La vitamine D3 régule non seulement le système congénital, mais contrôle également le système immunitaire adaptatif. Si l'agent pathogène parvient à dépasser le système immunitaire inné, l'immunité adaptative intervient.

Le système immunitaire adaptatif est notre deuxième ligne de défense. Il s'appuie sur les lymphocytes qui produisent des milliards d'anticorps. Les anticorps reconnaissent les antigènes et se lient à eux.

La vitamine D3 se lie à ces cellules du système immunitaire adaptatif et active certains gènes tout en en désactivant d'autres. Cela amène les cellules à produire moins de cytokines, ce qui module l'inflammation et la possibilité d'une tempête de cytokines.

Ainsi, la vitamine D3 permet de prévenir une réaction excessive et fait en sorte que l'organisme puisse combattre les agents pathogènes en formant des anticorps.

La vitamine D est non seulement un élément fondamental face aux pathologies aiguës, mais elle prévient aussi l'apparition de maladies inflammatoires chroniques ainsi que celle de maladies auto-immunes.

La vitamine D joue donc un rôle pluriel, notamment au niveau de la distribution d'anticorps dans les liquides corporels. Elle régule également la réaction immunitaire pour éviter les inflammations chroniques et modère la réactivité du système immunitaire.


La vitamine D3 améliore la fonction musculaire

D'après plusieurs études et essais cliniques effectués, il ressort que la force musculaire et la vitamine D sont liées. En effet, la vitamine D3 intervient dans les performances physiques d'un individu.

Sa déficience peut par exemple accentuer les risques de chute chez une personne âgée. Il est aussi bon de savoir que d'après les enquêtes et sondages épidémiologiques, la diminution de masse et des capacités musculaires ainsi que le manque de force chez les personnes âgées sont toujours liés à une carence en vitamine D.

L'administration de 4 000 UI/jour de vitamine D3 chez une personne, effectuée pendant 4 mois, a entraîné une croissance de 30% de la concentration intramyonucléaire du récepteur de la vitamine D (VDR).

En effet, le récepteur de la vitamine D est présent dans la majorité des tissus de l'organisme. Cela permet de renforcer le développement de ses diverses fonctions.

La vitamine D contribue en plus à l'accroissement de presque 10% de la taille des fibres musculaires.

On peut également constater une progression au niveau de l'endurance, de la vitesse et des aptitudes physiques chez les jeunes avec une prise des compléments en vitamine D ou bien par un traitement aux rayons UVB. De ce fait, il est prouvé que la vitamine D3 a vraiment un effet positif sur la force musculaire, surtout sur la partie inférieure du corps.


QUELS SONT LES BIENFAITS DE LA VITAMINE D3 DANS L'ORGANISME ?

Nombreux sont les bienfaits qu'apporte la vitamine D3. Non seulement, elle permet de compléter les carences de l'organisme, mais elle maintient aussi l'équilibre phosphocalcique.

La vitamine D3 contrebalance l'absorption excessive de calcium et du phosphore par l'intestin. En effet, elle aide à maintenir un bon taux de phosphore et de calcium au niveau sanguin.

La vitamine D3 joue également un rôle dans la formation et la solidification des os. Un déficit en vitamine D3 peut provoquer des troubles de l'assimilation du phosphore et du calcium chez un être humain.

Un de ses nombreux avantages, c'est son intervention dans la calcification. La vitamine D3 a un aspect fixateur du calcium, d'où l'importance de cette vitamine pendant les quelques mois qui suivent la naissance.

En effet, la vitamine D3 contribue en grande partie au développement du squelette. Un manque de vitamine D3 chez un enfant peut provoquer le rachitisme qui est une déformation de son squelette.

Il est à noter que l'on peut considérer comme une carence un taux sanguin inférieur à 5µg/jour.

Il est également à savoir que la carence en vitamine D3 peut avoir un impact dangereux sur l'ostéomalacie. Son influence sur le squelette persiste chez l'adulte et un taux trop faible de cette vitamine peut entraîner une décalcification des os.

Cela cause par la suite des douleurs au niveau du bassin et peut gêner la mobilité d'une personne. Chez un adulte, un déficit en vitamine D3 peut accentuer les risques de fractures et d'insuffisance hépatique.

La vitamine D3 contribue à une bonne fonction musculaire et renforce le système immunitaire.

Elle intervient également dans la stimulation du pancréas et son rôle dans la production d'insuline.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout